Pourquoi Emoticap ?

« Les sentiments jouent un rôle décisif dans le flot incessant de nos décisions personnelles. Si la violence des sentiments peut s’avérer catastrophique pour le raisonnement, leur méconnaissance peut être tout aussi désastreuse. » Daniel Goleman

Emoticap évoque la nécessité de développer la capacité de réguler ses émotions pour atteindre cette zone d’équilibre où les émotions deviennent nos amies et plus nos ennemies.

Si le siècle dernier mettait en valeur le QI (Quotient intellectuel), nous vivons actuellement dans le siècle du QE (Quotient émotionnel). L’accent est mis de plus en plus sur l’importance de l’intelligence émotionnelle et cela dans tous les domaines de la vie, privé ou professionnel.

Le modèle de « l’intelligence émotionnelle » a été proposé pour la première fois par Peter Salovay et John D.Mayer en 1990.  Salovey a réparti les aptitudes émotionnelles en 5 domaines :

  1. La capacité d’identifier ses émotions, conscience de soi ;
  2. La capacité de maîtriser ses émotions et d’adapter ses sentiments à chaque situation ;
  3. La capacité de s’auto-motiver ; savoir contrôler ses pulsions, savoir différer la satisfaction d’un désir immédiat, savoir être persévérant face à l’échec pour atteindre l’état de « fluidité » ou de plaisir dans le travail ;
  4. La capacité de percevoir les émotions d’autrui et de savoir s’y adapter, de savoir apaiser les émotions perturbatrices chez l’autre. Faire preuve d’empathie ;
  5. La capacité de gérer les relations humaines ; la capacité d’organiser des groupes, la capacité de négocier des solutions, la capacité d’établir des relations personnelles saines et équilibrées.

La bonne nouvelle est que ces compétences peuvent être apprises et améliorées chez une personne, à condition qu’elle le veuille.

Emoticap s’intéresse aux études et aux méthodes qui permettent d’accompagner jeunes et moins jeunes dans le renforcement de certaines de ces capacités et cela pour une meilleure qualité de vie.

Il est navrant de constater qu’auprès des jeunes et dans le milieu scolaire aucune attention n’est portée sur ces aptitudes, pourtant si essentielles au jeune dans sa vie privée et à l’élève face à son apprentissage et au sein du groupe classe.

Qu’est ce que le parcours émoticap ?

Il est certain qu’il n’est pas possible de transformer ses capacités émotionnelles en un coup de baguette magique ! Il faut une réelle envie de changement, de la volonté et des efforts. J’ai donc imaginé ce changement comme un parcours, un cheminement et non une action ponctuelle.

C’est un parcours qui s’intéresse autant aux émotions de l’individu qu’à son environnement. En effet l’épigénétique nous montre que l’environnement nutritionnel, social et affectif de la personne peut modifier l’expression de ses gènes, ce qui va modifier son cerveau, qui va à son tour influer sur sa santé, son apprentissage et ses comportements.

Le parcours émoticap tient compte de cette interconnexion et s’intéresse donc non seulement à des outils de régulation des émotions comme : la respiration, l’attention portée sur soi (sur ses sensations physiques, ses pensées et ses émotions) et des techniques de libération émotionnelle comme l’EFT mais aussi à certains éléments de l’environnement pouvant influer sur nos émotions comme par exemple :  l’alimentation, le sommeil, le sport, les liens sociaux …